L’équipage

Voici notre équipage permanent et intermittent !

Doudou Marion, chef de quart en devenir !

Ma chérie a découvert la voile il y a peu de temps, d’abord en cata de sport mais çà mouille un peu… Et puis en 2016 lors d’une croisière familiale. 

Depuis nous avons navigué tous les ans mais plutôt en mode vacances et Marion a plus géré la cambuse que les manœuvres. Motivée comme jamais, elle est partie pour une année de formations aux manœuvres de port et en mer, météo, sécurité et  prises de quarts… 

Elle a, c’est vrai, quelques appréhensions légitimes sur sa capacité à manœuvrer et gérer la navigation d’un tel jouet.  Les premières manœuvres de tarderons pas à lui montrer que çà se conduit comme une fiat 500

A suivre donc très bientôt !

Cap’taine Brice

Bercé par la mer et la voile depuis tout petit. J’ai eu la chance de pouvoir faire partie des pionniers du funboard et du cata de sport. La régate ne m’a jamais vraiment quitté.  Mes premiers jobs furent moniteur de voile légère, puis vendeur nautique chez Décathlon… Je me suis ensuite laissé entrainé vers une vie professionnelle riche et passionnante mais qui m’a emmené assez loin de mes spots préférés même si il n’y a pas une année où je n’ai pas navigué.  

Après l’école du Dart 18 (dès 1980), j’ai beaucoup régaté avec mon frère puis mon fils en F18 et F16. J’ai vendu ma dernière planche à voile en 2020 et je vais certainement passer au wing-foil pour la croisière…

Depuis 2016 et une première croisière familiale en Corse organisée par mon père sur un Nautitec 40, j’ai pris le virus du cata de croisière et nous y avons consacré une bonne partie de nos vacances depuis. Savoir barrer et régler des voiles est assez pratique mais bien loin d’être suffisant pour ce genre de périple et, du coup, j’enchaine les formations, les permis et les certifications.

Elisa, mini Cap’taine :

Notre poisson dans l’eau, elle n’est pas née sur un bateau, mais pas loin  

Elle aura 5 ans au moment du grand départ  et nous nous posons évidemment beaucoup de questions. La sécurité bien sûr, serons nous en mesure de lui faire la classe tous les matins ? Comment allons-nous l’occuper pendant les traversées ? Sommes-nous égoïstes ?

Heureusement, la majorité de tourdumondistes partent avec des enfants jeunes, il y en a même qui les ont au cours du voyage et, pour tous, cela semble bien se passer. Nous allons anticiper au maximum avec l’école et voir dans quelle mesure nous pourrons garder du lien avec ses copains et sa maitresse. Nous souhaitons aussi lui faire rencontrer d’autres enfants, d’autres écoles au cours du voyage. Nous voulons faire notre maximum pour que ce voyage soit structurant pour notre enfant. Nous lisons beaucoup de blogs et de témoignages pour bien se préparer.

Doudou Coco, l’équipier:

Mon équipier depuis tout petit, il a fait sa première régate en F16 à 11 ans!

Il vient de prendre sa première responsabilité de chef de bord sur un Lagoon 400 loué avec ses potes, la première mais pas la dernière !

Corentin débute dans la vie active et nous rejoindra ponctuellement pendant ses vacances, il a déjà booké sa place pour la première transat…

Trompette, Choupinette à la barre !

En bonne étudiante, elle n’en boit plus trop mais l’eau est son élément depuis toujours. Maëlle est très en demande d’apprentissage des manœuvres et des réglages, ce sera, pour elle aussi, au programme des prochains mois. 

Elle est ponctuellement attachée à la surveillance du stress du Capitaine dans les moments tendus comme après 2h de stand-by un 15 août à 17h  dans le port de Bonifacio avec 15 nds de vent dans le dos, VHF en carafe, des vedettes qui passent partout et les placiers qui sont débordés

Etudiante en Grande Ecole de Commerce, notre programme peut peut-être matcher avec une année de césure… On verra mais elle ne manquera pas de nous rejoindre ponctuellement et rêve aussi d’une Transat

Cap’taine Jack: le coupable !

Assurément responsable de tout et surtout de mon virus pour la voile et la croisière, il est partie prenante dans le projet. Depuis ma naissance et son magnifique 4.7 orange, tous les bateaux de la famille (11 au total) se sont appelés Summertime…  Je ne pouvais pas ne pas continuer

Il a évidemment sa place à bord, à commencer par une transat puis quelques îles avec Mamie

Cahuette the cat

Membre éminent de la famille, la décision n’est pas encore prise à son sujet. Ce serait top de l’emmener mais nous avons un peu peur des contraintes administratives qui risqueraient de nous empêcher de débarquer dans certaines iles et Marion voit mal la gestion de la litière et des croquettes…
Mais je n’ai pas dit mon dernier mot

Mamy Marie !

Ouh là là les tempêtes !

Mamy Jeanne

Ouh là là les requins !

Tonton Claude

Toujours prêt pour l’aventure

Coco & Arnaud 

Plus que la famille!

 ils ont aussi osé partager mes premières expériences